«Fitness-Training ist wie Zähne reinigen»
L’entraînement fitness, c’est comme le brossage des dents La santé grâce à l’entraînement de la musculation Le mouvement est souvent la meilleure médecine

La santé grâce à l’entraînement de la musculation

L’entraînement de fitness est favorable à la santé et ne peut être remplacé par aucun médicament.

Après des travaux préparatoires intensifs de presque deux ans, nous y sommes! Le 22 décembre 2015, notre initiative a été publiée officiellement par la Chancellerie fédérale. À cette date a débuté le délai de 18 mois imparti pour la récolte des signatures. L’assemblée des membres du 21 mars 2014 avait décidé à l’unanimité de s’engager politiquement et de lancer une initiative en faveur de l’amélioration de la santé de la population par l’entraînement de la musculation et de l’endurance. Cette démarche doit permettre de réduire les coûts – de l’ordre de milliards – occasionnés par les maladies non transmissibles. Aidé par divers groupes de travail et des spécialistes, le Comité a préparé le texte de l’initiative qui a été soumis au vote de l’Assemblée des membres du 13 mars 2015. Ce texte a été adopté par l’assemblée, avec la consigne d’élaborer la version définitive approuvée par des experts. Ces travaux ont été menés en été et en automne 2015 et le dossier a été soumis à la Chancellerie fédérale. Après la rédaction des traductions française et italienne, l’adoption de la liste des signatures et la formation du comité d’initiative, la Chancellerie fédérale a publié notre initiative populaire dans la Feuille fédérale du 22 décembre 2015.

La Constitution est modifiée comme suit:

Art. 117b Médecine du mouvement

  1. Toute personne peut obtenir un soutien, indépendamment de son statut socioéconomique, pour mener un mode de vie sain et organiser un cadre de vie favorable à la santé.

  2. La Confédération édicte des prescriptions sur la prise en charge par l’assurance obligatoire des soins du coût des programmes certifiés destinés au maintien de la forme qui ont des effets bénéfiques sur la santé cardio-vasculaire et la santé musculo-squelettique.

Art. 197 ch. 12
12. Dispositions transitoires ad art. 117b (médecine du mouvement)

  1. Si les dispositions législatives d’exécution ne sont pas entrées en vigueur dans les trois ans qui suivent l’acceptation de l’art. 117b par le peuple et les cantons, le Conseil fédéral édicte les dispositions d’exécution par voie d’ordonnance. Ces dernières ont effet jusqu’à l’entrée en vigueur des dispositions législatives.

  2. Les dispositions d’exécution doivent prévoir ce qui suit:

    1. La Confédération édicte des prescriptions sur la prise en charge des coûts suivants par l’assurance obligatoire des soins:

      1. coût des programmes destinés au maintien de la forme qui sont certifiés par des associations ou des institutions autorisées et qui sont proposés dans les domaines suivants:

        • santé musculo-squelettique, sous la forme d’un entraînement supervisé de musculation avec des appareils de musculation ou des ?accessoires,
        • santé cardio-vasculaire, sous la forme d’un entraînement supervisé ?d’endurance,
        • prévention des maladies vasculaires,

      2. coût d’un conseil personnalisé pour changer de mode de vie.

        1. Le coût d’un programme certifié de maintien de la forme est remboursé pendant 24 mois à 100 % aux personnes qui n’ont jamais pratiqué d’activité physique bénéfique pour la santé.
        2. Le coût d’un programme certifié de maintien de la forme est remboursé à 80 % aux personnes qui pratiquent déjà une activité physique bénéfique pour la santé et qui apportent la preuve qu’elles se rendent régulièrement dans un centre de maintien de la forme ou un autre centre d’activité physique.
        3. L’assurance obligatoire des soins verse un montant équivalant à 80 % du coût d’un programme certifié de maintien de la forme aux personnes qui pratiquent déjà une activité physique bénéfique pour la santé sans suivre un programme certifié de maintien de la forme et qui apportent la preuve de leur bonne santé cardio-vasculaire et musculo-squelettique au moyen d’un test validé qui mesure leur force, leur endurance, leur coordination et leur mobilité.